Qu'est-ce que la Technique Alexander ?

La Technique Alexander est une technique d'éducation psycho-physique qui permet de ne pas interférer avec un équilibre fondamental appelé contrôle primaire. Il s'agit de l'équilibre naturel entre la tête, le cou, le tronc et les membres nécessaire pour le bon fonctionnement de notre organisme.
 
La technique Alexander part de deux constats :
  • la reconnaissance des habitudes qui interfèrent avec le fonctionnement postural naturel, notamment la relation naturelle entre la tête et les autres parties du corps
  • la reconnaissance d'une appréciation sensorielle incorrecte.  L'habitude de tirer la tête vers l'arrière et vers le bas en nous raccourcissant est tellement ancrée que la perception ne détecte plus que cette situation est anormale. La perception ne peut donc pas servir de guide pour changer l'habitude en premier lieu. 
La Technique Alexander propose d'apprendre des moyens qui permettent de rétablir et de préserver l'équilibre naturel de la tête par rapport au reste du corps:
  • La possibilité de s'accorder une pause intérieure pour choisir de ne pas accomplir une action ou de ne pas continuer une activité selon notre façon habituelle : c'est "l'inhibition"
  • Pendant cette pause, il est alors possible d'encourager par la pensée, des orientations plus naturelles dans notre organisme sans faire appel à la sensation en premier lieu : c'est ce qu'on appelle les "directions". Ces directions sont utilisées pour prévenir l'interférence habituelle avec notre fonctionnement naturel. Les directions permettent un changement de l'équilibre de la tête par rapport au reste du corps. 
  • Ce nouvel équilibre interne est perçu par la personne et la perception de cet équilibre peut alors servir de guide pour continuer l'activité ou effectuer l'action projetée. 
Le professeur de Technique Alexander guide la personne dans cet apprentissage grâce à des indications verbales et un contact manuel.


Ce que la Technique Alexander n'est pas :
  • Cette technique ne propose pas des exercices à pratiquer sinon des principes à mettre en pratique dans toute activité.
  • Elle ne propose pas de chercher à se "tenir" droit. Lorsque l'on essaie de se tenir droit, c'est artificiel, on raccourcit encore plus la zone lombaire du dos pour combattre l'affaissement perçu à l'avant du tronc, on retreint l'espace entre les omoplates, tout cela est fatiguant, il est impossible de tenir bien longtemps dans ses conditions. La Technique Alexander propose plutôt d'enlever l'interférence habituelle qui nous empêche d'être droit (les jeunes enfants sont droits car ils n'entravent pas encore leur équilibre postural naturel, il n'essaient pas de se tenir droits ). Une posture équilibrée est une posture où l'on ne "tient" pas, où l'on ne fait pas d'effort et donc qui ne génère pas de fatigue. 
  • La Technique Alexander n'encourage pas un relâchement musculaire général mais une redistribution indirecte des tensions musculaires grâce au rétablissement d'un équilibre plus naturel entre la tête et le reste du corps.
  • Elle ne s'apparente pas à des techniques de massage, manipulations osthéopatiques ou myofasciales. Il peut toutefois y avoir une complémentarité entre ces techniques et la Technique Alexander. La Technique Alexander ne se substitue pas à un soin médical pour un trouble spécifique, elle permet une amélioration globale de l'utilisation de l'organisme ce qui peut faire disparaître indirectement certains troubles spécifiques.

Qui était F. M. Alexander?
 
Frederick Mathias Alexander (1869-1955)  

Acteur australien spécialisé dans le répertoire Shakespearien, il développa sa technique à la suite de problèmes d'aphonie qui l'empêchaient de poursuivre sa carrière.

Une longue et patiente recherche sur lui-même, basée sur l'observation, lui fit prendre conscience que ses problèmes de voix étaient dus non pas à une déficience locale mais à une mauvaise utilisation de tout son organisme. Il comprit aussi très vite qu'il était impossible de dissocier le corps du mental.

La découverte fondamentale de F.M. Alexander est qu'il existe chez l'homme, comme chez tous les vertébrés, une "commande primaire qui détermine l'utilisation correcte de l'organisme dans son ensemble" : lorsque la tête se trouve dans une certaine relation dynamique avec la nuque et le tronc, l'organisme psycho-physique entier fonctionne au mieux de ses possibilités naturelles.

Progressivement, il mit au point les principes fondamentaux d'une méthode devant remédier à une tendance universelle à interférer avec cette coordination naturelle de l'organisme.



Vidéo d'introduction à la Technique Alexander


Travail avec une chanteuse - Images extraites de "Freedom to change"
(la liberté de changer) de Frank Pierce Jones 







F. Matthias Alexander travaillant avec un élève
F.M. Alexander travaillant avec un élève