Comment se déroule un cours ?

La Technique Alexander s'enseigne en cours individuels. Des ateliers de découverte en petit groupe peuvent être proposés comme préambule aux cours individuels. Il n'est pas nécessaire de participer à un atelier découverte pour commencer les cours individuels.

Un cours individuel dure 1 heure. La fréquence des cours a un effet significatif sur l'assimilation. Il est recommandé de prendre 2 cours par semaine au début de l'apprentissage puis de diminuer la fréquence ensuite. La fréquence des cours est ajustée en fonction de la progression de chaque personne. 

L'enseignement de la technique Alexander se fait en considérant la personne comme un "tout", une unité qui intègre le physique, le mental, les émotions, etc.  L'apprentissage des principes de la technique passe par la pratique et non la théorie. En effet, une nouvelle manière d'être s'apprend lorsqu'on en fait vraiment l'expérience, la compréhension intellectuelle qu'on peut en avoir a priori ne suffit pas. 

Grâce à un contact manuel, le professeur donne à la personne l'expérience d'un équilibre plus naturel de sa tête par rapport au reste de son corps. Ensuite le professeur enseigne à la personne les moyens nécessaires pour parvenir à cette équilibre. Le professeur va demander à la personne de s'envoyer par la pensée différentes intentions (appelées directions) pour laisser se déplacer certaines parties du corps par rapport aux autres afin de parvenir à l'état d'équilibre qui aura été précédemment suggéré par le professeur avec ses mains. Ses directions pensées de manière séquentielle puis considérées ensemble dans une globalité permettent de laisser le cou libre, pour laisser la tête aller vers l'avant et vers le haut par rapport à la colonne vertébrale, pour laisser le dos s'allonger et s'élargir. Au fur et à mesure des cours ces directions seront de plus en plus effectives et permettront peu à peu à la personne de rétablir par elle-même et de préserver le nouvel équilibre interne que le professeur lui suggère à chaque cours. La personne est donc active dans ce processus, elle fait appel à sa mémoire et à ses facultés d'attention, elle apprend à penser en activité.  

Une meilleur manière de s'utiliser est suggérée à chaque instant: dans des positions ou gestes quotidiens tels qu'être debout, assis, s'asseoir, se lever, marcher, parler, lire, écrire, se servir de l'ordinateur, du téléphone portable ou dans une activité plus spécifique (danse, chant, musique, sport, etc).
 
Au fur et à mesure, la personne devient actrice de son propre changement grâce aux moyens enseignés. Ceci est rendu possible par une appréciation sensorielle de plus en plus fiable. Elle devient responsable de son propre bien être car elle est de plus en plus capable à tout instant d'utiliser les moyens enseignés pour empêcher de manière indirecte la réapparition de son ancienne façon de s'utiliser. Debout par exemple, elle choisit d'utiliser des moyens qui permettent indirectement de favoriser un équilibre sans effort pour prévenir sa tendance habituelle qui est de s'affaisser ou d'essayer à partir de ses sensations de se tenir bien droite.

Les ateliers de découverte de la Technique Alexander en petits groupes parfois proposés sont composés de mini-séances individuelles en présence des autres participants avec 4 participants au maximum (voir la page Evénements).