Un outil d'apprentissage pour les enfants

Dès le plus jeune âge, les facultés d'apprentissage dépendent de la coordination psychocorporelle de l'enfant. Plus cette coordination est adéquate, plus l'apprentissage sera aisé, fluide et enthousiaste. Lorsque l'usage naturel est préservé, des conditions favorables sont présentes pour que le potentiel de l'enfant puisse se réaliser. 
 
Voir le site suivant pour un exemple d'école maternelle et primaire (à Londres) qui base son enseignement sur les principes de la Technique Alexander :
 
D'autres informations sur ce thème: 
 

Cette technique est également recommandée dans le cas de troubles dyslexiques, troubles de l'attention, dyspraxie, hypotonie, bégaiement.

 
Enseignement et usage de soi
 
Tout enseignant communique non seulement son savoir à un élève mais aussi sa façon d'être, en particulier la façon dont il s'utilise (se coordonne). L'élève intègre non seulement un savoir mais aussi la façon dont il est communiqué. Il peut dont être intéressant pour l'enseignant de travailler sur son propre usage et d'en voir les effets sur sa transmission en classe. Ce point peut également intéresser les parents.
 

 

Technique Alexander et Education ‎‎‎(Video en anglais - association STAT)‎‎‎




F. Matthias Alexander travaillant avec un enfant